"Flex-sécurité".

Vous savez, ce merveilleux concept Danois qui permet de ballader un chomard partout dans le pays pour lui faire accepter une "offre d'emploi valable" et que tant de libéraux rêvent d'importer dans leurs magnifiques scéances d'onanisme mental chez Christine Ockrent, si si vous savez, ce qui passe entre Cold Case et Sipovitch, ça vous apprendra à être accro à de mauvaises séries.
La différence majeure entre Le Danemark et la France, c'est que dans la plupart des gardes frontières danois peuvent insulter le garde frontière d'en face sans avoir à crier. "Eh retourne dans le Lunebourg" "Non, Toi !"
Alas, impossible pour le basque d'aller botter à pied les fesses du Chti.
D'un côté, c'est génial, ça prouve qu'on a la gagne, qu'on s'est taillé un vrai pays de ouf. Les Danois, ils leurs restent quoi de leur empire ? Ils avaient l'Islande, ils l'ont perdue, ils avaient la Norvège, idem, ils avaient le Vinland, haha je rigole.
Ils leur reste le Groenland (10 000 habitants) et les Iles Feroë, qu'on redécouvre au hasard de leur défaite en football international tous les deux trois ans. Donc, au Danemark, être mobile revient souvent à changer de banlieue, oui je sais je schématise, mais si j'étais impartial, ça se saurait, et je serais entré à la rédaction de 20 minutes pour faire des chroniques gastonomiques ou des grilles de kakuro.

En France, la mobilité ça conduit à, je vous l'donne en mille, déménager. Et avant de déménager, ben... D'aller à des entretiens d'embauche. Physiquement.
Là, par exemple, je postule dans un village à 100km de Paris, dans eul'normandie (et au passage veuillez avoir l'obligeance de prier chtulu ou santa klaus pour que je décroche un entretien) Hors de question d'y aller en voiture : a moins de vivre dans une grotte, il ne vous aura pas échappé qu'il y a une très légère vague spéculative autour de l'essence au point que les pompistes peuvent désormais se payer de grosses voitures. Peuvent plus les faires rouler, c'est trop cher, mais il suffit d'astiquer ces joujoux d'un air riche pour lever de la meuf, c'est scientifiquement prouvé par des études très sérieuses.
Si j'y vais pas en voiture, mon pogostick étant en révision et étant armé de ma carte 12-25, j'envisage le train. Oh oui, oh oui dis moi que j'ai un beau TGV-Est. Oui mon chou, et même le plus cher de France, c'est le seul train ou on paye le kilomètre parcouru en vendant ses organes.

Etre mobile, dans la France d'après, ça signifique que pour me rendre à un entretien d'embauche à environ 350km de chez moi, je dois débourser 90€ aller retour, sans compter le logement, la nourriture et l'éternel Courrier International, allez savoir pourquoi je suis incapable de prendre le train sans acheter le Courrier International.
Comment, 90€, mais c'est très cher, s'écrie le public des Dentifreaks. Eh oui. Parce que d'après la SNCF, -50% de 54€x2, ça fait 90.

Comment ça, "non" ?
Gagnez à voyager gratuit avec vos smiles, kikoo, lol, internet mdr.

soloAR

Ca m'énerve tellement que je vais augmenter mon google ranking : Amel Bent nue serre la main à un ours en buvant de la tequila devant le strip tease de Pink au Lido XXX en coloriage.

EDIT : je précise que mon expérience de prise de train dans des pays qui ne sont pas la France me confirme que les tarifs de la SNCF sont tellement abusés qu'ils pourraient quasiment passer pour des erreurs de virgule.