Rien.

Enfin. Je me comprend. La loi de Suppression du Principe de l'Internet HADOPI pondue dans un think tank du Parti Communiste Chinois à la FNAC par les lobbys Par nos Vaillants Députés ne changera rien à notre quotidien. Les ventes de balladeurs mp3 ne vont pas s'effondrer, les prisons ne vont pas se remplir de triples-foyers/appareils dentaires/t-shirt WiFi, le prix des produits culturels ne va pas brutalement remonter, les consoles ne seront pas moins pucées et le principe de Licence Globale Privée continuera de couler les maisons de disque, qui, de leur côté, continueront à produire en masse de la soupe (la soupe étant hautement plus téléchargée que le caviar, croyez moi), des compiles, des remixes, des Tribles Best Of de Sardou et de s'étonner que, vendant tout cela entre 15 et 20€ pour moins d'une heure de musique, même Mamie Nova se mette au piratage intensif.
Dans le domaine des jeux vidéo (qui ne connaît pas la crise, puisque de plus en plus il faut un Master en Piraterie pour cracker un jeu*), absolument rien ne changera. Les supports facilement crackables continueront à l'être, les autres de mal se vendre avant de passer de 75€ (lol) à 30€ un an plus tard, devant les demi-echecs d'un pouvoir d'achat en berne.

Oh, bien sûr, ça POURRAIT changer. La loi qui sera votée je n'en doute pas sans débat, illico presto, de nuit, et sans une ligne digne de ce nom en dehors de Canard PC et de SVM, va entrer en application assez vite. Nonobstant les objections de l'Europe, qui n'aime pas beaucoup voir jaillir des législations répressives et antilibérales (lol ironie, lol), et qui au passage ne tolère pas les DRM. Dites vous qu'à chaque fois qu'un DRM est apposé sur un produit, il viole les principes de la jurisprudence européenne.
Tiens, justement. De quel droit les éditeurs blindent-ils leurs produits de protections dérisoires et illégales ?
Protip : ils peuvent. Personne ne fera rien contre eux.
Corollaire : les éditeurs sont, allez, quelques centaines. Les internautes, eux, sont des millions.

Pour arrêter un vil pirate, il faut que ça en vaille le coup. La, je veux dire le mec qui télécharge des albums et des logiciels sur emule, voire sur Kazaa. Pas le gars qui a six serveurs torrent qui hébergent des milliards de pornos caprophiles.
Il faut payer des ingénieurs (pour voir que c'est un vil pirate), des techniciens (maintenir les réseaux de surveillance), des administratifs (envoi de lettre de menaces avec pictogrammes à tête de mort), des flics (perquisition, analyse du disque), des avocats, des greffiers, un juge, un autre juge (appel), un troisième juge (cassation), d'autres greffiers, d'autres avocats, un juge d'application des peines, éventuellement des geôliers, éventuellement des maçons, cantiniers, psychiatres, agents de suivi du dossier, et merde quand même si tous ces sales prisonniers étaient condamnés à mort une fois pris sur le fait ça coûterait quand même moins chère à la ménagère.
Voilà, donc, considerons que 45 à 50 millions de français ont Internet. A peu près 42 à 48 millions d'entre eux sont en situation d'illégalité, certain sans même le savoir (a peu près tout ce que vous faites sur Internet est illégal. Par exemple, poster une photo d'un ami sur Facebook sans son accord écrit. Même s'il est dans le fond de la photo et qu'on le reconnait à peine. Même s'il posait. Même s'il vous a demandé de prendre la photo). L'analyse des transferts de ces millions d'ordinateurs et l'envoi de mails de menaces avec des pictogrammes à tête de mort coûterait déjà le PNB de la Ruhr. Même avec toute la bonne volonté du monde, Internet a définitivement installé l'idée de la gratuité possible de tout produit culturel, et, de fait, placé la majorité écrasante des français dans une situation d'emprisonnement potentiel.

Les lois relatives à ces problématiques sont votées
1) Par des députés
2) Par des lobbys.

La question est : pourquoi les députés votent-ils des lois innaplicables ? Pourquoi tant d'acharnement alors que tout le monde sait qu'absolument rien ne va changer acvec une loi qui tente de perreniser le support physique ET payant.
Réponse : parce que les lobbys qui dictent ces lois sont les représentants de ces supports matériels payants -chers- ultra inadaptés au système de consommation culturel actuel.

La question subsidiaire point  à l'horrizon : pourquoi ces députés laissent-ils les lobbys (nb : la loi HADOPI est issu de la plume fantasque de l'ancien patron de la FNAC, no da ?) dicter ces lois complètement vide de sens, mis à part d'un sens totalement répressif - et armé de bâtons en cahoutchouc pour frapper Colossus ?
Réponse : la moyenne d'âge d'un député est de 60 ans.

Avez-vous déjà parlé avec quelqu'un de 60 ans de produit culturels actuels ?
Essayez. Essayez et placez soigneusement ces mots dans la conversation : Wii, Bitorrent, Téléchargement, Réseau Social, Mp3, OS, Emule, Firewall, Proxy, Rapidshare, Manga, Anime, Jeu Vidéo, FPS, MMORPG, Lol, Skyblog, DDoS, Deezer, Backdoor, YouTube, Open Office, téléchargement légal, freeware, software, Doctorov, 4chan, 2ch, IRL, RPG, Xbox Elite, Ethernet, Mini USB, Memory Stick, DVD-RW, UMD, Port USB, Wifi, CDiscount, Fibre Optique, ADSL, etc.

Vous, lecteur désoeuvré du DENTIFRICE EST EN KOLERE, vous avez compris tous ces mots.
La plupart des gens de 60 ans, nés dans un monde sans ordinateur et qui passaient péniblement de la K7 au CD quand le haut débit inondait la jeunesse, n'ont pas compris 5 mots de cette liste, tapant nerveusement au millieu des années 2000 leur premiers mails, la langue tirée, avec deux doigts tremblants.
Pourtant, c'est bien à tout ce charabia que tente de s'attaquer la loi HADOPI. Une loi écrite par des paresseux absolument peu désireux de dématérialiser leur activité et votée par des gens absolument sans aucune notion de ce qu'ils font. Ils ont simplement compris que les big boss de la FNAC et du VIRGIN voulaient du boum boum contre les vils pirates. Le reste n'est que détail.

J'entre dans ma minute de hurlement Mussolinien.

1046133_1

LAISSEZ LES PROBLEMES D'INFORMATIQUE AUX GEEKS QUI S'Y CONNAISSENT !

* Oui bah sur PC faut avoir un type comme moi qui sait ou vous trouver un keygen. Et Bitorrent. Rigolez pas, c'est pas le cas de la plupart des humains qui achètent des jeux PC.

1230404568608