20 janvier 2009

Les français font de formidables jeux vidéo énervants.

Alors, bon. Déjà, brisons les clichetons : une bonne partie des bons jeux que vous connaissez ne sont ni ricains, ni japonais. Anno 1602 était Autrichien, Europa Universalis Suédois, Beyond Good And Evil ou Assassins Creed bien de chez nous, ou du québec, c'est pareil avec de la poutine. Les Spyro sont français ou autraliens, comme le dernier Star Wars, le pouvoir de la force. Divine Divinity est Belge, Gothic et ses suites sont allemands, et certains warhammers nous viennent de la lointaine Finlande. J'en passe. Le Jeu Vidéo est... [Lire la suite]