Cet article ne contiendra pas de liens hypertexte, je ne cautionne pas n'importe quoi.

Par solidarité avec des gens que je connais mal et qui sont dans mon IUT, j'ai été voir une conférence de Pierre Tévanian que lesdits gens organisaient (la conférence, pas Pierre Tévanian).
Pierre Tévanian est un philosophe troll de cette extrême gauche extrêmement suspecte qui flirte bon avec du qui pue. Pas encore rouge-brun, mais pas forcément très loin non plus.
Les propos de ce monsieur (qui a conférencé affalé sur un bureau comme s'il n'en avait rien à foutre) étaient choquant sur deux mesures, une gamme majeure et une mineure.

Déjà, il faut savoir que ce monsieur se répète. beaucoup. Lentement. Souvent. Et qu'il ne répond pas aux questions. Jamais. Et longuement.
Ensuite, voilà le fonds.

Gamme majeure du n'importe quoi : pour être raciste, il faut être dominant. Quand un dominé brûle le dominant, fait flamber ses ambassades, tue sa mère et viole son chien, c'est tout sauf du racisme. En somme : le racisme c'est un truc de blanc occidental riche. La pétasse blonde en string peut être raciste, pas la pauvre gamine persécutée voilée que cette salope de République ne laisse même pas porter le niquab en cm2.
C'était, en gros, l'essentiel des propos de ce monsieur sur le racisme. Ce qui m'amène à l'autre problème qui me fait regretter a mort ces deux heures de ma vie non passées à jouer à Europa Universalis III.

Gamme mineure : je pose mon cul sur le siège de l'Etat, j'ouvre le bec, et j'attends qu'on me remplisse. Pour M.Tévanian, il n'y a pas d'obligation de la part de l'utilisateur du service public. Il n'a qu'a venir couvert de merde en hurlant qu'il est le roi des haricots, s'il se sent bien comme ça, c'est génial, si l'institution, le prochain, ou l'employeur le juge, c'est du racisme. Donc, n'importe quel connard se vaut, et prétendre le contraire, c'est raciste. Mais pire encore que ce nivellement généralisé par la nullité, la conviction que tout effort doit venir d'en haut.
C'est pas à l'usager de vivre ensemble. C'est au cadre légal de s'adapter pour faire en sorte d'accpeter tout le monde. Je cite "ce n'est pas à l'usager d'être neutre, puisque le service public l'est". Donc je suis une grosse merde, je me fous complètement du vivre ensemble, je pose mon gros cul et j'attends qu'on s'occupe de MOI. Qu'on me respecte MOI. Et MOI, surtout, faut surtout rien me demander, sinon je risquerais de devoir fournir un vague effort pour essayer de pouvoir tenir ma place aux côtés de l'autre.

En tant que personnage vilement gauchiste, j'ai toujours été persuadé que le vivre ensemble et le respect (y compris, osons le fou mot, dans une laïcité consentie par l'Etat comme par les citoyens qui le forment) était un truc de gauche. D'après machin, en disant cela, j'ai stigmatisé. Autrement dit :
4WEK4A3VNZ2OQLVEZRRJJUI5VYCMSSY2

Autres conneries entendues pêle mêle : les Ni Putes Ni Soumises sont quand même bien des connes puisqu'elle ne pointent les violence faites aux femmes que dans les quartiers sensibles. Les indigènes de la République roxxent, personne ne fait d'histoire de la colonisation et de l'esclavage (sinon des RACISTES*), et j'hésite à dire que c'était le pompom parce que c'était quand même assez dense en ânerie, personne -a part Pierre Tévanian, ca va de soi- n'a dit que Robert Redecker était un crétin mais que c'était un crétin qu'il fallait défendre. Alors que je me souviens que Marianne et d'autres (mais bon comme à l'époque je lisais Marianne...) avaient bien signalé que oui, Redecker était islamophobe, mais que jusqu'à preuve du contraire, ça mérite pas la mort.
Je passe aussi sur le "quand un juif commet un crime on ne dit pas que c'est un juif alors que quand un jeune de quartier..." parce que oui, si vous voulez tout savoir, le point godwin a été franchi a 21H42, et oui, le débat me fatigue.

Enfin bref, j'exige que ma durée de vie soit allongée de deux heures pour compenser cette perte de temps.

A part ça, vous trouvez pas que Jack Lang a pas mal vieilli ? il a fusionné avec la momie de Raymond Devos.

120261328980

* je dois en être, je devrais relire mon mémoire de master qui parlait de la colonisation française -rocambolesque et ratée- du Vietnam aux alentours du 18è siècle.