J'ai acheté du pain.

Comme ça. J'étais en train d'écrire, et j'ai été pris d'une énorme envie de manger un putain de bout de pain. Depuis combien de temps ne m'étais-je pas levé, allé jusqu'à une boulangerie (pas dans un supermarché, une BOULANGERIE) pour aller acheter une baguette onéreuse ?

Il se trouve que je suis geek, et que le pain n'est pas un aliment geek. Enfin. Si : le pain de mie. Celui qui se garde longtemps, qui est plein de sucre et sur lequel on peut tartiner facilement. Celui qui rentre bien dans le grille pain comme papa dans maman.
Et les sandwichs, aussi. Mais quand on achète un sandwich, on ne dit pas "bonjour madame la marchande, ça sera deux tranches de pain garni s'il vous plaît." Non, en bon connard on demande "eh, catin, file moi un jambon beurre et retourne à la cuisine !"
Vous vous rendez compte que demander un jambon-beurre, c'est faire passer le BEURRE, cet aliment sans gout juste destiné à graisser la nourriture, AVANT le PAIN ? On ne demande JAMAIS de pain. quand on achète un sandwich, alors arrêtez de me parler de sandwich, bon sang. Celui qui achète des sandwich ne mange pas du pain, il se contente de consentir à enfermer son jambon et son beurre dans un support comestible quelconque, le pain.

On pourra objecter que le pain est souvent mentionné par les geeks. Oui, mais non. les geeks parlent souvent Du Pain en tant que concept, mais mangent-ils du pain ? Eh bien je vous le donne en mille : non, pas du tout.
Les Otakus ont beau s'enfiler tous les tomes de Yakitate Japan, le pain reste pour eux un concet extérieur et fictionnel, aumieux transitoire.

Voici dix raisons qui font que les no lifes que nous sommes n'achetons pas de pain dans sa forme la plus noble, c'est à dire tendu par une dame malpolie, sans aucun sticker "Shoppi" collé dessus et sans aucun aliment déjà enfourné dedans (le pain, pas la dame, je ne me permettrais pas) :
1) Le pain ne se garde pas bien, si ce n'est dans une huche (vous connaissez un geek qui perd 0,2 m² avec un tel truc ? C'est comme les porte-parapluie ou les armoires à chaussure, quand on possède ces trucs on est déjà trop embourgeoisé pour perdre du temps à être geek). Ou sous forme de pain perdu, mais c'est au moins trois fois plus dur à préparer que les pâtes.
2) Le pain fait des miettes. Alors que bizarrement, les trucs en sauce passent bien, dès qu'il s'agit de petits trucs qui constellent, les fanas du clavier reculent.
3) Le pain est cuisinable. Si j'achète des consoles et des jeux, c'est parce que je ne suis pas capable de le faire moi-même. Si j'étais assez doué pour programmer FF XIV tout seul dans mon garage, je ne vendrais pas un rein pour une PS3. Or, même si 99% des geeks ne feront jamais de pain, ils savent que s'ils voulaient, un simple four (et même une simple MACHINE A PAIN) ferait l'affaire.
4) Le pain est un aliment social. Le supermarché est exige un contact minimal : la seule personne à qui on parle est une caissière, et on peut très bien se contenter d'un "je paye par carte" et d'un "oui, bonne journée aussi..." grommelé en toute hate en se bourrant le sac à dos de denrées. Alors que se rendre dans une boulangerie est une démarche VOLONTAIRE (le supermarché, on y va poussé par une nécessité, et donc balloté par le confort de la contrainte). Cette démarche volontaire est suivie, elle, de contacts subis (ce sera tout, quel sale temps pour la saison, et cent qui nous font dix, etc.), d'ou une impression obsédante de s'être fait avoir, et la pauvre victime de se dire "oh shoop, si j'avais su, je serais pas v'nu".
5) Le pain est une arme. Boulette et miettes dans le col à la cantine.
6) Le pain n'est ni amusant, ni ergonomique, ni recyclable, ni compactible avec un réchaufe tasse USB.
7) Le pain n'est pas asiatique, ni exotique d'aucune sorte.
8) Le pain donne moins de glucose qu'un gateau.
9) Aucune chance de se tacher avec du pain.
10) "Tu veux du pain ?lol miches lol"

Donc le pain est boudé en tant qu'aliment. Et c'est un tort !
C'était vachement bon.

1201528986434