LE CRIMINEL EN PUISSANCE

 

RACE : Fanboy

 

Exemples : Mark Chapman, l’Infirmière dans Misery, Le Decoupeur dans Nip/Tuck.

 

Version mâle

criminel

 

L’Internet, c’est à la fois un fusible et une machine à disjoncter. C’est le nid de toutes les dimensions cathartique, un repère ou des cancrelats passent leurs frustrations sur des images de pr0n ou des articles douteux. C’est aussi un générateur potentiel de psychopathes. Voici l’essence du Criminel en Puissance.

Le Criminel en Puissance est au départ un type tout a fait normal. Pas nécessairement un geek, pas spécialement un fanboy. Ce type est normal, très normal, trop normal. Il est quasiment transparent dans la vie comme sur le net. Et puis un jour, quelque chose se produit devant lui. Comme le peintre de La Recherche du Temps Perdu qui meurt d’une crise d’urémie extatique devant une toile de maître (enfin quelque chose comme ça, mes années d’intelligence sont loin), le Criminel en Puissance se trouve un objet d’adoration. En général, sur Internet, son affection se focalise sur un dessinateur/trice à la mode, un manga ou un web-musicos. Dans des cas plus rare, l’admiration peut se fixer sur un nerd ou sur un modérateur.

Le Criminel en Puissance est 90% du temps tout a fait normal. Enfin normal comme il fanboy : il poste des « preums » sur les blogs, il se plaint des trolls, il troll les sites adverses, il whine, enfin, il fait tous ces trucs débiles qu’un fanboy fait. Et puis il y a les 10% du reste du temps. Les 10% de temps ou il a (ou croit avoir) des interactions directes avec l’objet de son fanboyisme. Il suffit d’un rien : une réponse à un commentaire de la part de l’auteur du blog, un MP de bienvenue sur un forum ou un « ah oui, envoie moi ton adresse que je t’envoie un flyer de ma prochaine convention ». Alors là, le Criminel en Puissance se croit soudain investi d’une sorte de pouvoir mystique : il est devenu la personne sur terre qui est la plus proche de la star. Alors que cette dernière sait à peine qui il est, le Criminel en Puissance est persuadé d’être devenu le centre d’intérêt #1 de la vedette. Pour cette dernière, c’est d’abord amusant (« c’est qui ce relou qui me tutoie et m’envoie 14 Mp d’amour par jour ? »), puis gênant (« bon il est sympa mais on a pas gardé les cochons ensemble… »), puis inquiétant (« houla… Qu’est-ce qu’il veut dire par « nos destins sont liés comme une lame à sa guillotine » ? »).

Et là c’est trop tard. Félicitation : vous avez un psychopathe possessif dans votre public.

Quand on identifie un Criminel en Puissance, il est toujours trop tard. Plus les jours passent, et plus la créature devient envahissante. Hurlant de haine contre tous les autres fanboys, trollant H24 tout avis négatif sur la star posté ou que ce soit, même sur la désencyclopédie russe, et passant le plus clair de ses nuits à imprimer et à découper des pages et des pages de messages de forum pour en faire des florilèges reliés cuir, le Criminel en Puissance est un taré indécrottable.

Au bout d’un temps, il finira par récupérer votre téléphone, votre mail, votre adresse voire vos enfants à la sortie de l’école. Il voudra des autographes, manger avec vous, vivre dans vos placards, utiliser votre ordinateur pour poster des « je suis chez mon meilleur ami [nom de star] ».

La, deux solutions :

1) Vous finissez par appeler la police et vous déménagez discrètement pendant que le Criminel en Puissance est traîné par les cheveux jusqu’à l’HP le plus proche.

2) Vous essayez de régler ça par vous-même, en discutant de manière rationnelle et raisonnée. Vous expliquez au Criminel en Puissance que vous ne désirez pas passer le plus clair de votre temps en sa compagnie et qu’il serait profitable à tout le monde qu’il lâche cette foreuse industrielle. On vous retrouve découpés dans cinq sacs poubelles envoyés à cinq gares différentes.

FICHE SIGNALETIQUE

Age :  18-30 ans

Taille : 1M60-75

Poids : 75-96kg

Signes distinctifs : Fou Dangereux,  Particulièrement intégriste dans son Fanboyisme, Se croit proche de la  vedette.

Citation Fréquentes :  "Un jour... Nous serons réunis" "Vous vous êtes fiancés ? Ca va pas durer... Tu sais que ce n'est pas ton destin" "Je t'appelle ce soir, et demain soir... Tu finiras bien par décrocher lol"

Livre préféré : Misery

Musique écoutée : Mark Chapman -  Ma vérité (téléchargeable sur le Choucrouteweb)

Animal Totem : Du lierre vénéneux

Catégories qu'il déteste : Tous les autres fanboys.

Catégories qu'il adore : / Dépend de la catégorie de la personne vénérée

Est aimé par : Des antifanboys comme Le Meilleur Ennemi ou l'Agent Double.

Est détesté par : Les autres fanboys

 

Force Physique :  52%

Aspect Physique : 15%

Charisme : 0,4%

Magnétisme Sexuel : 0%

Intelligence : 88%  (il peut avoir des raisonnements très tordus...)

Maîtrise du Français : 20-51%

Maîtrise de l'Anglais : 20-51%

Résistance à la violence verbale : 0%, devient  hargneux et fou quand on le cherche

Résistance à l'autorité : 0% il est autiste à toute forme de critique, de règles ou de modération. Son cerveau avait fait le tri et n'avait pas besoin de ça.

Capacité de Nuisance : 99%

Capacité de Repentance : 4%

Dont Repentance Sincère : 0% sauf traitement à base de Ritaline et de remèdes de cheval.

Chances de s'en sortir dans la vie : 14%

Chances de décéder jeune/finir en HP : 87%


Version Femelle

criminelle

 

La Criminelle en Puissance est à la fois moins dangereuse et plus nuisible que son collègue masculin. Moins dangereuse parce qu’en général elle manie moins bien la hache elle ne passe pas à l’acte final qui consiste à faire la une des journaux à la rubrique « Internet est mauvais pour la jeunesse ». Mais par contre, elle est hautement plus nuisible car son fanboyisme est plus aigu encore que pour le Criminel mâle. Explications.

Cette fille est, disons le, une pauvre fille. Sans amis IRL, sans réussites ni talents, adipeuse, fainéante, mal fagotée et faible de volonté, la Criminelle en Puissance est repoussante, et même pas bonne à être prise en pitié. L’étape monomaniaque est en général un simple débordement de sa non-personnalité, qui se focalise dans une adoration quelconque. Si vous êtes l’objet de cette admiration, ne vous en faites pas trop : il est fort probable que vous ne la remarquiez jamais et que donc vous n’ayez pas d’interaction avec elle. La Criminelle en Puissance vit le plus souvent sa folie seule. Son appartement est tapissé de vous. Elle parle à vos avatars, elle a des débats passionnés entre ses diverses personnalités pour savoir quelle partie de vous est la plus formidable. Cette folie va crescendo, en général la dernière marche du crescendo étant la première marche de l’asile de dingues. Sauf si vous avez la malchance de la repérer.

La Criminelle est une fanboy qui poste peu, qui ne demande rien, qui reste systématiquement en retrait. C’est une créature de l’ombre, elle est une des manifestations les plus difforme de l’immense public fantôme que constitue la grande majorité des internautes. Mais de temps à autres, elle a un accès de début de web-sociabilité et osera, dans un élan de folie, poster un message. Ce message est à peu près invariable, il commence en tout cas toujours de la même manière « Salu. Je vien depui deux ans ici et c la première foi que j’ose posté un message… ». A laquelle suit une nuée d’éloges et des formules mielleuses et plombées de sms. Le genre de message auquel on ne répond jamais, bien sûr. Rien à ajouter sinon « va chier dans ta caisse, fanboy ». Mais parfois, dans un élan de faiblesse, vous pourriez être tenté de répondre « merci ». Là, désolé, mais You Fail. Vous réveillez un océan de désespoir perché en haut d’un mètre cinquante de no lifisme. Un Tsunami d’affection psychopathe va alors vous chier dans les bottes avec une force insoupçonnée. La Criminelle en Puissance va voire en vous son salut. Elle va vous stalker, elle va brailler vos louanges partout, squatter tous les endroits ou vous dédicacerez, vos IRLs privées, elle sera scotchée à tout ce que vous ferez. Un fanatisme dont vous ne pourrez vous débarrasser même en la tabassant, ce qui la transformerait immédiatement en masochiste.

Alors bon, comme je l’ai souligné, elle ne vous tuera probablement pas en se prétendant possédée par Xulbath IX comme l’aurait fait son charmant équivalent masculin. Mais bien vous pourrir la vie oui. Et on peut bien lui donner ce titre de criminel puisque quand vous l’aurez enfin dégagée (en lui disant par exemple que vous la haïssez tellement que vous avez envie de déposer un quart de livre de merde dans sa bouche) c’est probablement elle qu’elle tuera. Et il y aura bien quelqu’un pour vous accuser d’avoir provoqué ça, allez !

Moralité : ne jamais répondre à un message commençant par « « Salu. Je vien depui deux ans ici et c la première foi que j’ose posté un message… ». De toutes façons, même si l’auteur n’est pas une Criminelle en Puissance, c’est au moins une grosse reloue.

FICHE SIGNALETIQUE

Age : 16-23 ans

Taille : 1M40-61

Poids : 50-120kg

Signes distinctifs : Timide,  Impossible à déloger une fois lancée, faible d'esprit.

Citation Fréquentes : "Tu é mon ami." "J'osé pa mettre de méssage avan mai maintenan gen mé plein" "Je viendré à toute té dédicasse"

Livre préféré : L'enquête de Richmond sur Nina dan Suikoden 2

Musique écoutée : / Bah non...

Animal Totem :  Le Suçeur de cerveau

Catégories qu'elle adore : Rien d'autre que la star.

Catégorie qu'elle déteste : Personne, elle n'est pas spécialement haineuse.

Est aimée par : Personne...

Est détesté par : A priori personne, sauf les autres Fanboys quand elle se met en route.

 

Force Physique : 05%

Aspect Physique : 01%

Charisme :  01%

Magnétisme Sexuel : 01%

Intelligence : 13%

Maîtrise du Français : 11%

Maîtrise de l'Anglais : 10%

Résistance à la violence verbale : 50% (sa timidité peut reprendre le dessus...)

Résistance à l'autorité : 20% (elle ne comprend pas l'autorité)

Capacité de Nuisance : 91%

Capacité de Repentance : 33% (pour devenir Yaoiste, amie des loups ou un autre truc de nunuche...

Dont Repentance Sincère : 85%

Chances de s'en sortir dans la vie : 10%

Chances de décéder jeune/finir en HP : 96%